Le genre Cyanoramphus - Les Kakarikis

 

7. Kakariki à front rouge de Nouvelle Calédonie

Cyanoramphus saisseti  Verreaux & Des Murs, 1860

 

Zone de répartition: Nouvelle Calédonie, environ 2000 km au nord-ouest d’Auckland.

 

Description

Format: 26 cm. Il ressemble à C. novaezelandiae, mais les côtés de la tête et le dessous du corps sont jaune verdâtre. Le rouge de la tête est nettement plus léger et plus clair.

 

Statut de la population sauvage

La population régresse depuis des années; CITES annexe l.

 

Biotope

Cette espèce de kakariki est un habitant de la forêt vierge tropicale.

 

Particularités

Sa nourriture est constituée de graines, différentes sortes de
fruits et baies, fleurs, bourgeons et feuilles et probablement aussi d'insectes et de leurs larves. Leur préférence particulière va vers les fleurs et fruits de palmiers tels que Basselinia porphyrea, Brongniartikentia lanuginosa et Cyphokentia macrostachya qui appartiennent tous à la famille des palmiers Arecaceae.

Leur période de reproduction à l'état sauvage se situe entre novembre et janvier.

 

Aviculture

Excepté dans leur territoire d'origine, la nouvelle Calédonie, il n'est pas connu en aviculture.

Le premier cas de reproduction avec cette espèce date de 1987 et est dû à J. Bégaud en Nouvelle Calédonie. La première fois il est arrivé à élever 2 jeunes. Lors de la seconde ponte, il n'a eu que 2 œufs non fécondés.
Par la suite le couple reproducteur a eu des jeunes pendant plusieurs années.

 

Texte: H.W.J. van der Linden