PERRUCHES ONDULEES

La saddleback

 

Bien que cette mutation existe déjà depuis plus de trente ans, on n'en voit guère en Europe. Je ne suis pas au fait d'une appellation néerlandaise ou française. On pourrait peut-être l'appeler "dos jaune" ou "manteau jaune" dans la série verte et "dos blanc" ou "manteau blanc" dans la série bleue.

 

Photographie

La perruche ondulée saddleback qu'on voit sur la photo montre dans son cou et sur sa "selle" un dessin onduleux gris assez vague ayant la forme d'un grand "V" un peu comparable avec celui que l'on aperçoit dans la mutation opaline.  La couleur de fond de ce dessin est jaune dans la série verte et blanche dans la série bleue à l'inverse des oiseaux opaline chez qui le manteau a adopté la couleur du plumage corporel.  L'oiseau représenté a une couverture alaire normale, c'est d'ailleurs ainsi que cela doit être.  Les caractéristiques de la perruche ondulée saddleback ressortent ainsi très bien (cou et manteau).

 

 

Hérédité

Le facteur saddleback s'hérite de manière autosomique récessive vis-à-vis de l'allèle sauvage. A ce qu'on en sait à l'heure actuelle, cette hérédité est indépendante de tous les autres facteurs connus chez la perruche ondulée. Le symbole choisi pour ce facteur est sa; la forme sauvage s'indique par sa+.  Une perruche ondulée saddleback bleu cobalt est représenté par la formule suivante: b_D+/b_D; sa/sa.

 

Possibilités d'accouplement:

1. saddleback x saddleback =

    100% saddleback.

    sa x sa = 100% sa

 

2. saddleback x normal/saddleback =

    50% normal/saddleback;

    50% saddleback;

    sa/sa x sa+/sa = 50% sa+/sa et 50% sa/sa

 

3. saddleback x normal =

    100% normal/saddleback.

    sa/sa x sa+/sa+ = 100% sa+/sa

 

4. normal/saddleback x normal/saddleback =

    25% normal;

    50%normal/saddleback;

    25% saddleback.

    sa+/sa x sa+/sa = 25% sa+/sa+; sa+/sa; sa/sa

 

5. normal/saddleback x normal =

    50% normal;

    50% normal/saddleback.

    sa+/sa x sa+/sa+ = sa+/sa+ et sa+/sa

 

A l’avenir

Il est encore impossible de dire maintenant avec certitude quel sera le développement dans l’avenir. J'accouple mes perruches ondulées saddleback exclusivement avec des oiseaux normaux vert clair. La descendance obtenue est accouplée à d'autres perruches ondulées  saddleback.

 

J'ai par le passé toujours déconseillé l'accouplement d'une perruche ondulée saddleback avec une perruche ondulée opaline car je croyais que les qualités spécifiques de l'oiseau saddleback en souffriraient jusqu'à disparaître totalement. J'ai dû revoir ma position par l'expérience que j'ai acquise en pratiquant de telles unions ces dernières années. Il est réellement permis de distinguer une perruche ondulée opaline ordinaire d'une même perruche ondulée saddleback. Je conseille toutefois, format et type mis à part, de sélectionner sur un cou et un manteau jaune sans dessin (série verte) et blanc sans dessin (série bleue) ainsi que sur un dessin alaire bien tranché comme requis chez les perruches normaux.

 

Enfin je suis d'avis qu'il faut constituer les couples de reproducteurs de manière à obtenir une descendance dotée d'un plumage de type moyen.

 

Texte: H.W.J. van der Linden