La perruche ondulée anthracite

               

Cette mutation est apparue pour la première fois en 1998 dans l’élevage du très connu spécialiste de la perruche ondulée, Hans Jürgen Lenk, éleveur et juge en Allemagne. L’anthracite a une couleur de corps grise noire, d’où son nom. Le dessin d’ondulation est noir sur un fond blanc, les plumes des ailes et de la queue sont noires. Le masque est blanc et les spots sont noirs, les marques des joues sont bleu noirâtre. Les yeux sont noirs et montrent un iris annulaire blanc. Les pattes sont bleues grisâtres, les ongles gris noirs.

 

Structure du plumage

La couleur anthracite repose sur une mutation de la structure des barbes qui fait parfois penser au facteur gris, mais sans jamais être complètement identique à celui-ci, il y a une augmentation énorme de l’eumélanine noire. Lors de la coupe d’une barbe d’une petite plume anthracite l’on constate que la zone spongieuse est très étroite et empêche l’interférence des ondes lumineuses du spectre, comme nous le constatons dans les séries de couleurs vertes et bleues. La lumière du jour qui atteint le plumage traverse sans difficulté la zone spongieuse et est presque totalement absorbée par la grande quantité d’eumélanine noire.  Ce qui en reste et qui a échappé à l’absorption nous est renvoyé et nous atteint via un cortex incolore.

 

La couleur anthracite est donc dépendante de deux conditions:

1. Le manque de psittacine jaune dans le cortex

2. Une zone spongieuse très étroite qui empêche l’interférence.

    Une grande quantité d’eumélanine noire groupée d’une certaine façon.

 

Hérédité

 

L’anthracite est une mutation autosomique avec une forme dominante incomplète et elle peut tout aussi bien être à simple facteur SF qu’à double facteur DF. Le symbole de cette mutation est « Ath », le facteur non muté est désigné par « Ath+ »

 

Accouplements possibles

 

1. DF Anthracite x DF Anthracite = 100 % DF Anthracite    

    Ath/Ath x Ath/Ath = 100% Ath/Ath

2. DF Anthracite x SF Anthracite  =

    50% SF Anthracite;

    50% DF Anthracite.

    Ath/Ath x Ah+/Ath = 50% Ath+/Ath et 50% Ath/Ath

3. DF Anthracite x normal = 100 % SF Anthracite        

    Ath/Ath x Ath+/Ath+ = 100% Ath+/Ath

4. SF Anthracite x SF Anthracite =        

    25% normal;    

    50% SF Anthracite ;

    25% DF Anthracite.

    Ath+/Ath x Ath+/Ath = 25% Ath+/Ath+; 50% Ath+/Ath; 25% Ath/Ath.

5. SF Anthracite x normale =

    50% normal;      

    50% SF Anthracite.

    Ath+/Ath x Ath+/Ath+ = 50% Ath+/Ath+ et 50% Ath+/Ath

 

Possibilité pour l’avenir

 

Quoique cette perruche existe depuis une dizaine d’années, la répartition de cette mutation est restée très limitée. J’estime le nombre d’éleveurs de l’anthracite en Europe à maximum de dix. Quelques-uns de ces oiseaux ont été exportés au Canada et aux USA.

Si elle n’est pas tellement spectaculaire, elle présente pour l’avenir des possibilités intéressantes. Que penser de l’anthracite à double facteur, DD-anthracite donc? La combinaison avec le facteur Australien gris ou le facteur bleu ardoise (anglais: slate factor) semble également intéressante à essayer. Est-ce que le facteur anthracite nous rapproche de la perruche ondulée noire ?  L’avenir nous l’apprendra.

 

Texte: H.W.J. van der Linden