Perruches ondulées: La mutation cleartail ou queue claire

 

Cette mutation est apparue pour la première fois en Australie en 1991.  Elle émergea au Danemark un an plus tard et un spécimen apparut en Israël au milieu de la décennie 90. Tous les cleartails étaient issus d'accouplements dont l'un des parents était une "spangle". La cleartail doit donc être considéré comme étant une variété de spangle. Cette mutation est d'ailleurs comme la spangle incomplètement dominante.

 

Description

La cleartail SF a l'aspect externe d'une Perruche ondulée de série normale à la différence pourtant qu'elle a une queue jaune (série verte) ou blanche (série bleue).  La hampe des rectrices est sombre et un liséré étroit entoure chacune de ces pennes, comme c'est le cas chez la spangle. La couleur générale du corps est analogue à celle de la spangle, donc d'une nuance plus claire que la couleur correspondante de la série normale. Le masque est jaune ou blanc, les larmes sont identiques à celles d'une Perruche ondulée normale. Les petites plumes argentées typiques de la SF spangle sont absentes des taches auriculaires. Le dessin des ailes se situe souvent entre celui d'un oiseau normal et de celui d'une spangle quoiqu'il existe des cleartails SF qui possèdent le dessin d'un oiseau de forme normale.

Les rémiges primaires sont, chez certains spécimens, un peu éclaircies vers leur extrémité ou si on veut, comparables avec celles du SL clearbody. Il se trouve également des SF cleartails dont les rémiges primaires sont fortement pigmentées mais moins que chez la forme normale. La cire du bec du mâle est bleue tandis que celle de la femelle varie du grisâtre au brun foncé.  Les yeux sont sombres avec un iris blanc. Les pattes sont gris bleuâtre et les ongles de couleur corne.

 

La cleartail DF a une couverture alaire jaune (série verte) ou blanche (série bleue); les rémiges et les rectrices sont dans le même style. C'est la couleur du corps qui est la plus remarquable. Elle n'est pas jaune ou blanche comme chez la spangle DF mais est plutôt dans la ligne des couleurs de série normale avec toutefois un facteur éclaircissant d'environ 30%. Le masque est jaune (série verte) ou blanc (série bleue) avec des auriculaires argentées; on y note l'absence de larmes. La cire du bec du mâle est bleue tandis que celle de la femelle varie du grisâtre au brun foncé. Les yeux sont sombres avec un iris blanc. Les pattes sont gris bleuâtre et les ongles de couleur corne.

 

Hérédité

Bien que l'approche de l'hérédité ne soit pas tout à fait terminée, il est déjà clair que la cleartail bénéficie, tout comme la spangle, d'une hérédité autosomique avec caractéristique dominante.  Cela signifie que le facteur "cleartail" peut être présent aussi bien de manière unique que double.

 

Des différents résultats d'élevage qui m'ont été transmis par divers éleveurs, il semble ressortir que le facteur "cleartail" est un allèle de la spangle ou une modification de celui-ci.  Vu que cela est difficile à prouver chez un facteur dominant, je préfère m'en tenir à la première proposition. Le symbole utilisé devrait donc être le suivant: Spct .

 

Possibilités d'appariement

1. DF cleartail x DF cleartail =

    100% DF cleartail.

    Spct/Spct x Spct/Spct = 100% Spct/Spct

 

2. DF cleartail x SF cleartail =

    50% SF cleartail;

    50% DF cleartail.

    Spct/Spct x Sp+/Spct = 50% Sp+/Spct et 50% Spct/Spct

 

3. DF cleartail x normal =

    100% SF cleartail.

    Spct/Spct x Sp+/Sp+ = 100% Sp+/Spct

 

4. SF cleartail x SF cleartail =

    25% normal;

    50% SF cleartail;

    25% DF cleartail.

    Sp+/Spct x Sp+/Spct = 25% Sp+/Sp+; 50% Sp+/Spct; 25% Spct/Spct

 

5. SF cleartail x normal =

    50% normal

    50% SF cleartail.

    Sp+/Spct x Sp+/Sp+ = 50% Sp+/Sp+ et 50% Sp+/Spct

 

Perspectives d'avenir

Prédire l'avenir de la cleartail sur le plan "expositions" reste du domaine de la prospective, il n'est pas possible de s'en faire une idée actuellement.  La cleartail DF sera sans nul doute un enrichissement pour notre hobby.  Le cas de la cleartail SF est plus délicat; cela est lié principalement aux diverses formes que les oiseaux à facteur unique produisent.

 

Etant au fait de la vie du petit monde des amateurs de Perruches ondulées, je m'attends à une belle foire d'empoigne quant aux formes définitives les plus recherchées de la cleartail SF!  Mes préférences vont aux "cleartails" SF dotées d'un dessin alaire normal avec des rémiges fortement pigmentées.  D'autres amateurs opteront pour d'autres formes et il est possible de discuter ainsi à l'infini des goûts et des couleurs.  Les décisions finales seront toujours du ressort du groupe d'études intéressé.

 

J'attends quant à moi avec plus d'intérêt la réponse qui sera donnée à la question qui demande quels phénotypes sortiront de l'accouplement entre spangle DF et cleartail DF.  Les queues claires que j'ai depuis peu en ma possession me permettront de faire des recherches à ce sujet.  Je reviendrai là-dessus à l'avenir si j'ai une réponse, ce qui normalement ne devrait pas manquer.

 

Texte: H.W.J. van der Linden