LES ARATINGAS (2)

 

 

Répartition et classification

Les aratingas sont en général divisés en 3 groupes et les Aratinga acuticaudata et Aratinga -weddellii sont considérés comme des formes transitoires.

Au premier groupe appartiennent:

Aratinga aurea
Aratinga cactorum
Aratinga canicularis
Aratinga nana
Aratinga pertinax

En dehors des différences de couleurs spécifiques, que nous verrons plus tard lors de la description de chaque espèce, toutes les espèces de ce groupe ont le cou et le dessus de la poitrine de couleur olive verdâtre à olive brunâtre et nettement séparée de la partie inférieure du corps.
Bien que l’Aratinga weddelli se distingue du groupe l sur différents points, il est en général accepté que cette espèce soit fort apparentée à ce groupe mais aussi aux espèces du groupe 2 qui sont répertoriées ci-dessous.

Le second groupe comprend quatre membres:

Aratinga solstitialis
Aratinga jendaya
Aratinga auricapilla

Aratinga pintoi

 

Les membres de ce groupe ont tellement de points communs, que les représentants A. solstitialis, A. jandaya et A. auricapilla étaient confondus en une seule espèce Aratinga solstitialis dans le passé. Sur la base de nouvelles idées, on considère en général actuellement ces trois formes comme étant des formes séparées. On est par contre d'accord sur le fait que les trois espèces, de même que la nouvelle espèce Aratinga pintoi, sont très proches l'une de l'autre.

Au troisième groupe appartiennent:

Aratinga alticola

Aratinga chloroptera;

Aratinga erythrogenys;

Aratinga euops;

Aratinga finschi;

Aratinga holochlora;

Aratinga leucopthalma;

Aratinga mitrata;

Aratinga hockingi

Aratinga rubritorquis;

Aratinga wagleri.

 

Ces espèces sont directement reconnaissables au plumage vert avec plus ou moins de rouge, suivant l'espèce. Cette grande homogénéité a conduit Wolters pendant la période de 1975 - 1982 à placer les membres de ce groupe 3 dans un nouveau genre Psittacara.  Bien qu'il y ait en fait un certain nombre d'arguments qui soutiennent l’opinion de Wolters, les similitudes des espèces répertoriées sous le genre Aratinga sont apparemment plus importantes que les différences pour beaucoup d'auteurs car le genre Psittacara n'est pas encore accepté unanimement.

L'aratinga à tête bleue, (Aratinga acuticaudata) est considéré par beaucoup comme étant très apparenté au groupe 3 mais aussi au genre Ara.

La dénomination scientifique de chaque espèce d'oiseau commence avec le nom du groupe auquel l'oiseau appartient : c’est à dire Aratinga suivi par le nom spécifique qui désigne en fait l'espèce, et forme ainsi une classification à deux termes. Pour certaines espèces d'Aratinga, il y a parfois deux ou trois races, qui se ressemblent mais qui ne sont pas identiques, ce qui fait qu'il est nécessaire de modifier la classification à deux termes en une classification à trois termes afin de pouvoir faire une différence entre les sous-espèces. Dans le cas de l'aratinga à cape jaune par exemple, la dénomination scientifique complète en trois termes est Aratinga auricapilla auricapilla et le fait qu'auricapilla soit répété veut dire que nous avons à faire ici à la forme nominale. La sous-espèce
connue comme Aratinga auricapilla aurifrons est ainsi reconnaissable à sa différence de couleur peu importante.
Au début les aratingas faisaient partie de la grande espèce Psittacus. Par la suite ils ont été placés dans le genre séparé Aratinga. Le nom Aratinga provient probablement de la dénomination du langage des indiens Tupi : arara = perroquet et tinga = excessivement joli.
Les oiseaux qui ont été découverts après la reconnaissance de ce nouveau genre ont directement reçu le nom de celui-ci Aratinga suivi par le nom de l'espèce et le nom de la sous-espèce suivis du nom de la personne qui lui a donné le nom scientifique et qui l'a décrit et enfin suivi de l'année où la description scientifique a eu lieu.

Pour montrer la nomenclature modifiée des variétés qui appartenaient précédemment au genre Psittacus, la systématique a décidé de mentionner entre parenthèses le nom de l'auteur qui a décrit l'espèce à l'origine. De même, au niveau mondial, il a été décidé d'écrire le nom du genre (genus) toujours en italique et de le commencer avec une majuscule, ensuite toujours en italique
mais en minuscule le nom de l'espèce éventuellement suivi par le nom de la sous espèce.

Voici ci-dessous la liste alphabétique détaillée de tous les membres connus et décrits du genre Aratinga:

Aratinga acuticaudata

A. a. acuticaudata (Vieillot, 1818)

A. a. haemorrhous Spix, 1824

A. a. koenigi ssp. nov

A. a. neoxena (Cory, 1909)

A. a. neumanni Blake & Traylor, 1947

A. a. nigrirostris ssp. nov.

 

Aratinga alticola Chapman, 1921

 

Aratinga aurea

A. a. aurea (Gmelin, 1788)

A. a. major (Cherry & Reichenberger, 1923)

 

Aratinga auricapilla

A. a. auricapilla (Kuhl, 1820)

A. a. aurifrons Spix, 1824

 

Aratinga cactorum

A. c. cactorum (Kuhl, 1820)

A. c. caixana Spix, 1824

 

Aratinga canicularis

A. c. canicularis (Linnaeus, 1758)

A. c. clarae Moore, 1937

A. c. eburnirostrum (Lesson, 1842)

 

Aratinga chloroptera

A. c. chloroptera (Souancé, 1856)

A. c. maugei (Souancé, 1856)

 

Aratinga erythrogenys (Lesson, 1844)

 

Aratinga euops (Wagler, 1832)

 

Aratinga finschi (Salvin, 1871)

 

Aratinga hockingi Arndt, 2006

 

Aratinga holochlora

A. h. brevipes (Lawrence, 1871)

A. h. brewsteri Nelson, 1928

A. h. holochlora (Sclater, 1859)

A. h. strenua (Ridgway, 1915)

 

Aratinga jandaya (Gmelin, 1788)

 

Aratinga leucophthalmus

A. l. callogenys (Salvadori, 1891

A. l. leucophthalmus (P.L.S. Müller, 1776)

A. l. nicefori Meyer de Schauensee, 1946

A. l. propinquus (Sclater, 1864)

 

Aratinga mitrata     

A. m. chlorogenys Arndt, 2006

A. m. tucumana Arndt, 2006

A. m. mitrata (Tschudi, 1844)

 

Aratinga nana

A. n. astec (Souancé, 1857)

A. n. nana (Vigors, 1830)

A. n. vicinalis (Bangs & Penard, 1919)

 

Aratinga pertinax

A. p. aeruginosa (Linnaeus, 1758)

A. p. arubensis (Hartert, 1892)

A. p. chrysogenys (Massena & Souancé, 1854)

A. p. chrysophrys (Swainson, 1838)

A. p. griseipecta Meyer de Schauensee, 1950

A. p. lehmanni Dugand, 1943

A. p. margaritensis (Cory, 1918)

A. p. ocularis (Sclater & Salvin, 1864)

A. p. paraensis Sick, 1959

A. p. pertinax (Linnaeus, 1758)

A. p. surinama Zimmer & Phelps, 1951

A. p. tortugensis (Cory, 1909)

A. p. venezuelae Zimmer & Phelps, 1951

A. p. xanthogenia (Bonaparte, 1850)

 

Aratinga pintoi (MZUSP 78746)

 

Aratinga rubritorquis (Sclater, 1887)

 

Aratinga solstitialis (Linnaeus, 1758)

 

Aratinga wagleri

A. w. frontata (Cabanis, 1846)

A. w. minor Carriker, 1933

A. w. transilis Peters, 1927

A. w. wagleri (G.R. Gray, 1845)

 

Aratinga weddellii (Deville, 1851)

 

Texte: H.W.J. van der Linden