LA PERRUCHE NANDAY

Nandayus nenday (Vieillot, 1818)

 

La présence de la Perruche nanday est relativement commune dans les volières des amateurs de grandes Perruches américaines.  Il s'agit d'une espèce régulièrement importée. Elle n'est pas difficile à soigner et son élevage réussit régulièrement. Les débutants n'ont donc pas à craindre de s'atteler à celui-ci.

 

Répartition

La Perruche nanday vit dans les régions d'Amérique du Sud, à savoir: Bolivie du sud-est, Paraguay, la plus grande partie du Brésil et pratiquement toute l'Argentine, on remarque son absence à l'ouest de la Cordillère des Andes! 

Il n'y a pas de sous-espèce connue.

 

Description

Mâle et femelle ont la tête noire à l'exception de la région auriculaire. La transition de couleur avec la couleur générale du corps n'est nulle part vraiment bien nette, cela est bien visible dans le cou et sous les joues. La couleur générale du corps est le vert; la nuque, la région auriculaire, les côtés du cou, le manteau et la couverture alaire sont vert d'herbe foncé. Le dos, le croupion, le ventre et les flancs ainsi que la région anale sont du même vert mais plus clair.  Le vert de la bavette et de la poitrine est fortement teinté de bleu (plumes vertes lisérées de bleu). Le bas des cuisses est rouge vif. Les rémiges sont vertes avec un miroir externe bleu. Le dessus des grandes rectrices est vert olive avec l'extrémité bleu foncé, le dessous est gris noir. Dessus et dessous des couvertures caudales sont vert d'herbe.

Le bec est noir et la cire est grise. La mandibule supérieure porte une indentation profonde sur sa partie coupante, elle est fort longue et très courbe. Les yeux sont noirs et leur iris est brun foncé, on remarque un cercle oculaire gris.  Les pattes sont de couleur chair et les ongles noirs.  La taille de la Perruche nanday avoisine les trente centimètres.

 

Législation

L'espèce est considérée comme vulnérable, elle est classée à l'article 3a de la liste II de la CITES.  On ne doit toutefois pas déclarer sa possession.

 

Comportement

Il s'agit d'un oiseau robuste qui n'est pas particulièrement sensible aux maladies.  Il est un peu farouche dans les premiers temps mais cela cesse rapidement.

Tolérante, la Perruche nanday montre peu d'agressivité même durant la période de reproduction, il y a comme toujours des exceptions à la règle.

Elle est assez bruyante, surtout au lever et au coucher du soleil.  Lorsqu'elle est alarmée,  un étranger s'approchant de l'endroit où elle se trouve par exemple, elle sait faire entendre sa voix!

Il s'agit aussi hélas, d'un oiseau qui aime ronger, un amateur averti en valant deux, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous vous décidez à détenir cette espèce.

Enfin, la Perruche nanday aime se baigner et se reproduit avec constance.

 

Logement et soins

Il faut loger les Perruches nandays par couples dans des volières métalliques (voir l'avertissement plus haut). Une volière intérieure doit être accolée à la volière extérieure, il ne peut y geler ni la nuit ni le jour.  Dimensions minimum de la volière extérieure: (longueur x largeur x hauteur) 3 m x 1 m x 2 m; volière intérieure: 2 m x 1 m x 2 m.  Il est préférable d'enfermer les oiseaux à l'intérieur lorsqu'il gèle trop fort.

Les Perruches nandays dorment dans les bûches ou les nichoirs artificiels que l'on accroche à l'intérieur de façon à ce que les oiseaux puissent se jucher sur le dessus. Il est recommandé de donner des bûches naturelles aux parois épaisses bien qu'elles acceptent aussi les nichoirs artificiels.

On peut détenir ces oiseaux en groupe également, dans ce cas il faut que chaque spécimen dispose d'une surface au sol de deux m² au moins.  Les résultats de l'élevage sont toutefois moins bons dans ce cas de figure.

Il faut présenter de l'eau de bain fraîche de manière quotidienne et si on le désire et si on le peut, installer une douche distribuant de l'eau en fine pluie.  Ne pas omettre de fournir des branches vertes pour amuser les oiseaux.  Enfin, ce ne sont pas des oiseaux à mettre en cage dans la maison, du moins est-ce mon avis.

 

Alimentation

Je donne une nourriture composée à 60% d'un assortiment pour grands Perruches, à 30% de fruits de toutes sortes, de légumes et de plantes sauvages selon la saison. Des épis de maïs à moitié mûr et des baies du sorbier des oiseleurs ne manquent jamais lorsque c'est la saison. Les dix pour cent restant sont constitués de pâtée aux œufs, de pain rassis ramolli dans du lait et de crevettes séchées dont mes Perruches nandays raffolent!

 

Élevage

Je réussis régulièrement mon élevage de Perruches nandays et il se déroule sans aléa majeur. Mon plus grand problème réside dans la composition des couples reproducteurs. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel apparent et pour être certain de mon fait, je fais faire un examen endoscopique de mes reproducteurs.

La règle veut que les reproducteurs soient âgés au minimum de trois ans. Je me suis pourtant laissé dire que des nichées ont été obtenues de couples dont les membres n'avaient qu'un an!

S'ils ont le choix, les oiseaux préfèreront une bûche naturelle pour s'y reproduire. Le diamètre de celle-ci devra être d'environ 25 cm et sa hauteur avoisiner les 40 cm.  Le diamètre du trou d'envol sera de 7 cm. Il est aussi préférable que la paroi circulaire de la bûche fasse au moins 5 cm d'épaisseur car les Perruches nandays passent leur temps à ronger lorsqu'elles couvent. Il est clair que les nichoirs artificiels doivent avoir les parois d'une épaisseur équivalente pour la même raison. Je dépose une couche de bois vermoulu ou de copeaux de bois sur le fond du nid.

La ponte commence en règle générale à partir de mai. La femelle pond un œuf tous les deux jours. Elle en fera trois à six, parfois sept.  Le taux de fécondité est élevé. Il n'y a qu'elle qui couve, en s'y mettant dès la ponte du deuxième œuf. La durée de la couvaison est de 23 à 24 jours. Le mâle reste dans les environs immédiats du nid durant tout ce temps, le plus souvent sur la bûche durant le jour et la nuit il y entre pour dormir.

 

Les jeunes restent au nid durant sept semaines en moyenne et je les bague avec un modèle de 6 mm de diamètre. Ils sont encore nourris par les parents durant de longues semaines.  Ils peuvent rester près de ces derniers même une fois sevrés, je n'ai jamais remarqué de poursuites. Il arrive même que les jeunes accompagnent leurs géniteurs dans le bloc pour y passer la nuit.

 

Mutations

Au Danemark il existe une forme ‘fallow’. La caractéristique de cette mutation est la couleur rouge des yeux. La couleur de base du corps est vert clair jaunâtre, les grandes rémiges sont gris brun foncé, teintées de bleu à l’extérieur. Le dessus des grandes rectrices est gris brun foncé avec l’extrémité bleu; le dessous est gris brun foncé.

Cette mutation est génétiquement autosomique et récessive vis-à-vis de la couleur sauvage.

 

Texte: H.W.J. van der Linden