LE PERROQUET GRIS DU GABON OU PERROQUET JACO

 

Les minuscules papilles presque blanches qu'on aperçoit sur la tête du Jaco sont caractéristiques de l'espèce (autour des yeux, dans la région des lores) ainsi que la cire du bec de la même couleur surmontant la mandibule supérieure.

 

 

Appellations

Scientifique: Psittacus erithacus Linnaeus, 1758

Néerlandais: Grijze roodstaartpapegaai

Anglais: Grey Parrot

Allemand: Graupapagei

Italien: Pappagallo cenerino

 

Sous-espèces

Deux pour les uns:

Psittacus erithacus erithacus

Psittacus erithacus timneh

 

Pour d'autres s'ajoute une troisième:

Psittacus erithacus princeps

 

Psittacus erithacus erithacus (Linné, 1758). 

Il s'agit de la forme nominale.

La couleur générale du corps est un amalgame de diverses teintes grises. Les petites plumes de la couronne, des côtés du cou, de la nuque, de la gorge, de la poitrine et du ventre sont gris cendré avec un liseré gris clair.  Celles des flancs, des cuisses et de la région anale sont gris clair avec un liséré gris foncé.  Le liséré des plumes donne un bel effet écaillé à l'ensemble.  La couverture alaire est gris cendré, les rémiges primaires sont gris noir avec un miroir interne légèrement plus clair.  Le croupion et le dessus de la couverture caudale, les rectrices et les plumes du dessous de la queue sont rouge éclatant.  Le bec est noir, l'œil est sombre et doté d'un iris cerclé de jaune pâle.  Les pattes sont grises et les ongles noirs.  La taille de l'oiseau varie entre 33 et 37 centimètres. 

 

Répartition: On trouve les spécimens de la forme nominale dans la forêt vierge de toute l'Afrique occidentale et centrale; du sud-est de la Côte d'Ivoire au Kenya occidental et au nord de l'Angola.

 

Psittacus erithacus timneh Fraser, 1844

Répartition: Guinée méridionale, Sierra Leone, Liberia, Côte d'Ivoire occidentale.

Caractéristiques: taille entre 31 et 32 centimètres. Il est assez différent de la forme nominale et est même reconnaissable par le non-initié. La couleur générale du corps est le gris foncé. Le croupion et le haut de la queue sont d'une couleur plus claire que celle visible sur la forme nominale, plus blanchâtre. Les rectrices sont brun rouge avec un liseré brun. Le dessous de la queue (en haut, près de l'anus), est gris foncé et doté d'un reflet rouge. La mandibule supérieure est de couleur corne, l'inférieure est noire.

 

Psittacus erithacus princeps (Boyd Alexander).

Répartition: Ne vit que sur les îles de Principe et de Nguema dans le Golfe de Guinée devant la côte de l'Afrique occidentale.

Caractéristiques: presque pas de différence avec la forme nominale, la couleur générale du corps est seulement un peu plus sombre. 

Comme nous le disions plus haut, il existe des dissensions sur la reconnaissance ou non de cette sous-espèce.

 

Biotope

Le Jaco est un habitant des mangroves et de l'impénétrable forêt vierge équatoriale de basse altitude. Il évite de coexister avec l'homme.

 

Statut de la population de l'espèce

Psittacus e. erithacus: Très commun. Effectif stable.

Psittacus e. timneh: Se fait de plus en plus rare, le nombre d'individus va en diminuant de manière inquiétante.

Psittacus e. princeps: Pas de données.

 

Comportement dans la nature

Le Perroquet gris est en fait un oiseau timide qui préfère s'enfuir au moindre danger. L'espèce vit par couples durant la reproduction, ensuite en cercles familiaux avec les jeunes. L'année avançant, il se forme de grandes troupes pouvant parfois atteindre plus de deux cents spécimens! La nuit se passe toujours aux mêmes endroits, les oiseaux se serrant les uns contre les autres. Les dortoirs favoris de ces oiseaux sont situés, lorsque c'est possible, sur des grands arbres poussant sur des îlots baignant en pleine rivière ou alors dans des clairières aérées.

 

Les Perroquets gris du Gabon quittent leur refuge dès le lever du jour et partent à la recherche de nourriture en suivant invariablement les mêmes itinéraires. En vadrouille durant toute la journée, ils ne rentrent qu'à la nuit tombante en jacassant bruyamment jusqu'à ce qu'ils s'endorment.

 

La nourriture du Jaco est faite de graines, de noix, de fruits charnus et de baies qu'ils cueillent dans la canopée sylvestre. La préférence du Perroquet gris du Gabon va aux noix de palme.

 

La reproduction a lieu différemment dans le temps selon les régions; cela se passe de juillet à septembre en Ouganda, aux environs du mois d'août en République démocratique du Congo et au Nigeria cela va de janvier à avril.

 

Le nid se trouve habituellement dans une cavité d'arbre située à quelques dizaines de mètres au-dessus du sol. Ce creux est profond d'environ 60 centimètres sous le trou d'envol. La femelle y pond deux, trois et parfois quatre œufs blancs à la coquille brillante.

 

On signale régulièrement la présence du Perroquet gris du Gabon dans les régions d'agriculture en Afrique occidentale. Les dégâts provoqués entre autres dans les cultures de maïs sont importants lorsque le nombre des oiseaux est conséquent.

 

Généralités

Les qualités vocales de l'espèce sont bien connues. Contrairement aux autres sortes de Perroquets et espèces apparentées qui ne peuvent reproduire les mots appris que sur un seul ton, le Perroquet gris du Gabon peut quant à lui imiter les sons en respectant l'intonation de la source. Il est alors très difficile de pouvoir faire la distinction entre les paroles émises par l'homme et celles reproduites par l'animal! Le Jaco possède aussi le sens de la répartie, pourrait-on dire, il arrive à placer les mots qu'il a appris de façon pertinente dans les conversations qu'il entend, pouvant laisser croire qu'il est capable de saisir le sens des phrases et d'y répondre, ce qui n'est à l'évidence pas le cas.

 

A contre-pied de cette dernière affirmation vient se présenter le fait que ses capacités intellectuelles, mémoire comprise, sont renommées et qu'une large publicité en est faite dans les publications qui parlent de cette espèce.

 

Dispositions légales

Le Perroquet gris du Gabon est repris à l'Annexe II de la CITES, article 3a.

 

 

Comportement à l'état domestique

* Robuste

* Voix assez puissante

* Aime ronger le bois

* Se baigne avec plaisir

* Espèce craintive au début, de moins en moins avec le temps mais seulement la moitié des oiseaux importés s'adapte réellement à    

  leur nouvelle situation, devenant complètement apprivoisés. L'autre moitié reste farouches et angoissés en montrant des

  aberrations comportementales résultant en piquage, cris bruyants continuels, etc.

* Le Perroquet gris du Gabon est le meilleur imitateur de la grande famille des Psittacidés, les capacités varient toutefois d'un

  oiseau à l’autre.

* L'espèce peut être logée dans une grande cage ad hoc dans la maison mais doit pouvoir voler librement de manière régulière!

* Les spécimens destinés à vivre en cage doivent nécessairement avoir été élevés à la main.

 

Logement et soins requis

L'idéal est de loger les perroquets dans une volière décente à l'intérieur et disposant d'un volume de vol à l'extérieur. Cette volière extérieure ne doit pas être trop ensoleillée. Je vous conseille fortement pour empêcher toute évasion de prendre certaines précautions. Il s'agit en premier lieu de construire en "dur", tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Autrement dit: rien de ce qui n'est pas résistant ne résiste au formidable outil qu'est le bec des perroquets! Les montants de la volière extérieure seront donc en métal et le treillis utilisé sera de préférence celui employé dans les élevages industriels de visons ou tout autre treillis très résistant que vous pourrez trouver dans le commerce.

 

Les fondations seront en briques, pierres ou béton. Dimensions rationnelles en comptant l'espace de vol intérieur (longueur x largeur x hauteur): 3 x 2 x 2 mètres. Toutes les auges et augets servant à nourrir ou à abreuver les Perroquets gris du Gabon doivent être en métal ou en pierre. Ils doivent être fixés, je dirais même "arrimés" de manière à ce que les oiseaux ne puissent les desceller ou les faire tomber, c'est un de leurs passe-temps!

 

On proposera un nichoir sous la forme d'une portion de tronc d'arbre long de 70 à 80 cm et accusant un diamètre extérieur entre 50 et 60 centimètres. La cavité fera entre 35 et 40 cm de diamètre et le trou d'envol aura 10 cm. Le fond de la cavité sera couvert de sciure ou de copeaux, séparément ou ensemble, peu importe aux oiseaux.

 

Alimentation en volière

Le Perroquet gris du Gabon est granivore de nature. La nourriture principale qu'on offre à cet oiseau sera donc un mélange varié de graines dans le genre suivant:

 

10% graines de tournesol;     

10% maïs;      

  5% soja;

  5% graine de pamplemousse;      

10% paddy (riz non décortiqué);    

10% sarrasin; 

10% alpiste;

10% blé; 

  5% avoine (décortiquée);

  5% dari;

  5% millet;     

  5% millet en grappes;  

  5% chènevis;

  3% pignon de pin;

  2% cacahuète nature.  

 

Il vaut mieux placer les graines de petites dimensions dans un auget séparé. Donner un supplément végétal frais sous la forme de légumes, je songe à la carotte, de verdure ou de fruits divers comme la pomme par exemple; des épis de maïs et des graines mi mûres sont aussi acceptés. Le Jaco apprécie aussi les graines germées de blé, d'avoine et de haricot mungo. Toutes les noix font grand plaisir au Perroquet gris du Gabon, il peut exercer son bec dessus mais les noix à écale dure doivent être brisées d'abord.

 

L'eau de boisson doit toujours être fraîche et on ne peut oublier de donner du gravier d'aide à la digestion. Enfin des petites branches fraîches d'arbres fruitiers ou de saule aideront l'oiseau à se distraire.

 

Elevage

Constituer un couple harmonieux de reproducteurs constitue le problème le plus courant rencontré par les éleveurs, c'est aussi souvent le cas dans d'autres espèces. D'autre part il n'y a guère de différences entre les sexes. Il est admis que le crâne du mâle est un peu plus large que celui de la femelle. Je tiens pourtant à souligner qu'il ne s'agit pas de se baser là-dessus pour déterminer le sexe des oiseaux dans chaque cas, c'est trop empirique. Une certitude absolue ne sera acquise que suite à un examen endoscopique ou à un test ADN.  Les frais que cela amène sont largement compensés par la certitude obtenue et le moins de risques de voir une saison d'élevage ratée à cause d'une lésinerie mal placée.

 

Je ne tiens aucunement à décourager les amateurs mais le fait de détenir un mâle et une femelle n'est pas l'assurance d'un élevage réussi;  Il y a loin de la coupe aux lèvres et les Perroquets gris du Gabon n'acceptent pas d'office le partenaire qu'on leur donne arbitrairement!  La meilleure méthode est celle du choix par les oiseaux eux-mêmes.  Compte tenu des prix pratiqués actuellement, cela peut se révéler bien onéreux. La plupart des amateurs procèdent par changements entre eux et arrivent ainsi à constituer des couples harmonieux. Il est aussi vrai que plusieurs années se seront passées avant d'arriver à cela.  La grande vertu de l'éleveur de Perroquets gris du Gabon est donc la patience! Beaucoup n'ont hélas pas la capacité de savoir attendre! On déplace les oiseaux, on déplace le nid ou on en change, etc. Tout cela ne fait qu'apporter du stress aux oiseaux et est souvent pis que bien.

 

Les Perroquets gris du Gabon sont très soupçonneux et abhorrent les changements dans leur train-train. Il ne faut donc en principe ne rien changer dans l'environnement des oiseaux, le nichoir peut rester en place tout le temps, même en hiver.

 

J'ai une connaissance qui réussit très bien l'élevage du Jaco depuis plusieurs années. Ses oiseaux sont logés dans un débarras remanié en salle d'élevage. La surface au sol de la volière carrelée est carrée (1m x 1m) et la hauteur est de 2 mètres. Toutes les parties en bois ont été recouvertes de feuilles de métal et le treillis utilisé est celui employé pour les visons. Le nichoir a été fabriqué par l'éleveur et ses dimensions sont les suivantes: (Lxlxh) 40 x 37 x 80 centimètres. Ce nichoir est en bois de meranti, les parois font bien 2,5 centimètres d'épaisseur. Il est suspendu à 1,70 mètre de hauteur, à l'extérieur de la volière. Quelques canalisations de chauffage traversent le local et la température ambiante en hiver ne descend jamais ou pratiquement jamais sous 15 degrés Celsius. C'est le climat qui influence la température en été et il peut alors parfois faire 35° à l'intérieur!

 

La première ponte enregistrée a été de trois œufs dont deux fécondés.  Ces derniers ont donné naissance à deux jeunes au bout de trente jours d'incubation. Le premier a été élevé par les parents et le second l'a été à la main au bout de quelques semaines passées  dans le nid avec son frère ou sa soeur. Le jeune élevé naturellement a bien passé cette période critique et est sorti du nid à l'âge de neuf semaines.

 

La ponte suivante eut lieu en avril de l'année suivante. Il s'agissait cette fois-ci de quatre œufs tous fécondés et ayant donné naissance à quatre jeunes qui ont été laissés près des parents durant toute leur croissance. Ils se sont envolés au bout d'une bonne dizaine de semaines.

 

Le mâle nourrit la femelle durant toute la couvaison, cette dernière couve seule et ne sort du nid que le soir pour faire ses besoins, manger et boire un peu. Le mâle est souvent près de sa femelle dans le nid pour lui tenir compagnie.

 

Lorsque l'éclosion a lieu on se rend compte que le jeune Perroquet gris du Gabon est couvert de duvet blanc qui change de couleur au bout d'une semaine, il devient alors gris. Les yeux s'ouvrent au bout d'une quinzaine de jours et la femelle ne reste plus dans le nid dès ce moment là. Les bagues sont posées lorsque les petits ont 17 ou 18 jours, il s'agit du modèle de 12 mm de diamètre. Les rémiges et les rectrices apparaissent au bout d'un mois.

 

Le début de la couvaison est à chaque fois différent. La femelle peut se mettre à couver suite à la ponte du premier, du second ou du troisième œuf, c'est selon son humeur semble-t-il. Un œuf a exactement besoin de trente jours pour éclore.

 

La femelle nourrit seule durant la première semaine, elle est ensuite aidée dans sa tâche par le mâle. Les jeunes Jacos reçoivent le mélange pour Perroquets bien connu comme aliment de base. La nourriture molle est composée d'un kilo de pâtée universelle à laquelle des insectes lyophilisés sont ajoutés. Une portion de ce mélange est donnée chaque jour durant la période de reproduction mais une cuillerée de Gistocal® (= Calcium) y est ajoutée. Cette pâtée est donnée donc quotidiennement durant l'élevage pour ensuite passer au régime bihebdomadaire. Une préparation d'acides aminés est aussi procurée journellement dans l'eau de boisson. Les graines germées sont elles aussi au menu quotidien. Ce sont: 1/3 de blé, 1/3 d'avoine et 1/3 de haricot mungo.

 

Les jeunes sont séparés de leurs parents dès qu'ils quittent le nid et ils sont alors nourris avec des graines de tournesol et de maïs bouillis uniquement. Ils passent ensuite progressivement au mélange sec pour Perroquets.

 

Les jeunes Perroquets gris du Gabon ressemblent fortement à leurs parents une fois totalement emplumés. Ils sont toutefois encore notablement plus petits. Le rouge de la queue est terne et foncé, surtout aux extrémités des plumes. Les plumes du dessous de la queue sont de couleur rouge mélangée de gris. L'iris de l'œil est gris et il change de couleur au bout d'un an. 

 

La maturité sexuelle du Perroquet gris du Gabon se produit à l'âge de cinq ans, on ne peut donc utiliser des oiseaux plus jeunes pour l'élevage.

 

Il y a peu à dire sur la reproduction de la sous-espèce Psittacus erithacus timneh. La première réussite enregistrée date de 1974 au Nigeria. On y est parvenu en 1976 en Allemagne (Walsrode), deux jeunes y virent le jour dans la volière communautaire dédiée aux Perroquets. Il a fallu attendre 1977 aux USA pour avoir une réussite à Busch Gardens à Tampa en Floride.

 

Texte: H.W.J. van der Linden