LA PERRUCHE ROYALE AUSTRALIENNE

 

Appellations

Scientifique: Alisterus scapularis

Néerlandais: Australische koningsparkiet

Anglais: Australian King-Parrot

Allemand: Königssittich

Italien: Parrocchetto reale australiano

 

 

Description

Taille: 42 cm

Mâle: la tête, les parties latérales du cou et tout le dessous du corps sont rouge écarlate profond. On aperçoit sur la nuque et sur le dessus du manteau une étroite bande bleu outremer foncé.  Le dessus du dos et le manteau sont vert foncé. Les ailes sont majoritairement vert foncé tandis que la barre alaire formée par les couvertures alaires médianes est vert clair. Les rémiges sont vert foncé avec un miroir extérieur gris foncé. Le bas du dos et le croupion ainsi que les sus caudales sont bleu outremer foncé. Les sous caudales sont noir verdâtre et ourlées d'écarlate. Le dessus des sus caudales médianes est noir avec un reflet vert; le dessus des sus caudales restantes est noir verdâtre doté d'un reflet bleuté. Le dessous de la queue est gris noir.

 

La mandibule supérieure du bec est orangée pour se terminer en gris noir vers la pointe; l'inférieure est gris noir. L'iris de l'œil est jaune; les pattes sont grises et les doigts dotés d'ongles gris noir.

 

Femelle: la tête et les joues sont vert foncé; le cou et le dessus de la poitrine sont plutôt vert brunâtre. Le manteau est vert foncé; le dos et le croupion sont vert bleuâtre. Les ailes sont vert foncé, et la barre alaire vert clair du mâle ne se retrouve pas chez elle ou alors elle est réduite à quelques plumes. Le bas de la poitrine, l'abdomen, les flancs, les cuisses et la région anale sont rouge écarlate profond. La zone de transition de couleurs sur la poitrine est imprécise, on pourrait plutôt parler d'une fluidification qu'autre chose. Les sus caudales sont vert foncé; les sous caudales aussi mais ourlées d'écarlate.  Le dessus des plumes des rectrices médianes est vert foncé et celui des autres est vert bleuâtre; le dessous de la queue est gris noir et l'extrémité de chaque plume est bordée de rose. Le bec est gris noir. L'iris de l'œil est jaune pâle. 

Pour le reste la femelle est identique au mâle.

 

Sous-espèces

Alisterus scapularis scapularis (Lichtenstein, 1818). 

Répartition: Se trouve dans l’Australie orientale. 

Caractéristiques: voir le paragraphe "Description".

 

Alisterus scapularis minor (Mathews, 1911). 

Petite Perruche royale. 

Répartition: Se trouve dans le Nord-est du Queensland (Australie). 

Taille: 38 cm.  Le mâle est la réplique exacte de la forme nominale mais en plus petit.  La femelle est le portrait de celle de la forme nominale mais aussi en plus réduit.

 

Information générale  

Les amateurs de Perruches royales australiennes néerlandais en particulier et européens en général sont assez nombreux.  L'élevage de ces oiseaux est donc régulier et il existe une réserve "domestique" suffisante pour répondre à la demande.

 

Dispositions légales

Cette espèce est classée comme vulnérable par la Convention de Washington, CITES, annexe II.

 

Comportement

Les oiseaux nés chez nous sont très robustes et peu sensibles aux maladies.  La Perruche royale australienne a un caractère placide, hors reproduction elle est peu agressive envers les autres espèces.  Cela change à l’approche de la période d'élevage et il arrive même de constater des comportements belliqueux entre partenaires d'un même couple.  Le cri de contact est assez sonore, elle détruit peu et aime voler.

 

Logement et soins requis

Logement par couple dans des volières distinctes. Un abri intérieur doit être accolé à la volière extérieure qui doit être installée dans un endroit légèrement ombragé. Dimensions minimum de l'espace de vol: 6 x 1 x 2 mètres (longueur x largeur x hauteur). Les oiseaux ont tendance à engraisser et à devenir apathiques dans de plus petits volumes. Il ne faut pas faire voisiner des couples de Perruches royales australiennes à cause de l'agressivité qui peut apparaître. Surveiller les couples, surtout le matin et le soir, pour détecter tout début de mésentente entre partenaires. Si nécessaire scinder le couple et placer chacun des deux oiseaux dans deux volières mitoyennes, il est important qu'ils puissent s'apercevoir.

 

En règle générale les Perruches royales australiennes ne se baignent pas dans un plat mais toutes sans exception aiment  une douche quotidienne.  Il faut donc prévoir d'installer une rampe idoine.

 

Bien que ces oiseaux  rongent peu, il vaut mieux leur présenter de temps à autre des branches fraîches pour qu'ils se défoulent dessus. 

 

Une cure vermifuge est conseillée tous les semestres.

 

Alimentation

La nourriture principale consiste en un mélange pour grandes perruches. On peut le présenter tel quel ou en faisant germer les graines qui le composent. Des épis de maïs, des haricots cuits, beaucoup de fruits et de baies sont également appréciés. Gratte-culs, pommes, cerises, bananes et toute sortes de verdure, au printemps des branches de saule et d'arbres fruitiers non pulvérisés, feront le bonheur de la Perruche royale australienne. On donnera aussi hors reproduction une portion hebdomadaire de pâtée aux œufs réduite en poudre. De l'eau fraîche journellement, du grit et du gravier d'aide à la digestion doivent toujours être à la disposition des oiseaux.  Fournir durant l'élevage de la pâtée universelle pour becs fins ainsi que de la pâtée aux œufs humectée avec de la carotte râpée. Du pain rassis trempé dans le lait auquel on ajoutera une préparation poly vitaminée et une autre de minéraux.

 

Elevage

L'élevage est régulièrement réussi mais n'est pas simple, le plus grand aléa étant la formation de couples harmonieux de reproducteurs. La meilleure méthode pour arriver à remplir cette condition est de rassembler un certain nombre de jeunes oiseaux sans parenté dans une grande volière et les laisser se choisir un partenaire. Dès que l'on s'aperçoit qu'un couple s'est formé, le déménager dans une autre volière.

 

La Perruche royale australienne est prête à se reproduire dès l'âge de trois ans quoique certaines femelles commencent déjà à pondre et à couver dès leur seconde année mais les résultats de ces pontes hâtives sont aléatoires.  Si le mâle du couple n'a que deux ans lui aussi, on peut être certain que les œufs seront clairs. Les mâles ne sont jamais mûrs avant leurs trois ans, certains devant même attendre jusqu'à quatre ans!

 

Utiliser des nichoirs dont la surface du fond intérieur est carrée avec un côté de 33 cm.  La hauteur doit être de 1,5 à 1,8 mètre!  Le diamètre du trou d'envol sera de 10 cm.  Le bloc sera suspendu obliquement et de préférence à l'extérieur quoique certains exemplaires préfèrent nicher à l'intérieur.  Certains amateurs utilisent des nichoirs très profonds de presque deux mètres!  Ils enterrent le bas du bloc dans le sol à 15 cm de profondeur environ, cette situation est rencontrée dans la nature également, les oiseaux creusant le tronc d'arbre sous le niveau du sol!

 

Il se trouve des Perruches royales australiennes qui ont niché dans des nichoirs plus petits (1 mètre) et ont réussi à élever des jeunes. La méthode la plus efficace semble bien de présenter plusieurs modèles de nichoirs en laissant le choix aux reproducteurs.  Il faut mettre des copeaux de bois sur le fond du nid sur une épaisseur de 6 cm environ.

 

La ponte commence en mai/juin; les œufs sont pondus tous les deux jours et une ponte peut comporter jusqu'à cinq œufs, on a connu un record de sept œufs! Ils sont couvés par la femelle seule durant environ une vingtaine de jours. Les jeunes restent au nid durant cinq semaines et quelques jours. Ils sont encore nourris par leurs parents durant trois à quatre semaines après l'envol définitif.

On bague ces oiseaux avec le modèle de 7 mm.

Une seule couvée annuelle.

Meilleurs parents adoptifs: Polytelis anthopeplus ou Perruche    mélanure.

 

Mutations

Jaune à œil noir: autosomique récessive.

Pastel: autosomique récessive.

 

Texte: H.W.J. van der Linden