LA PERRUCHE ROYALE A AILES VERTES

 

Appellations

Scientifique: Alisterus chloropterus

Néerlandais: Groenvleugel koningsparkiet

Anglais: Papuan King-Parrot

Allemand: Papuasittich

Italien: Parrocchetto reale aliverdi

 

Description

Taille: 36 centimètres

Mâle: la tête, les côtés du cou et tout le dessous du corps sont rouge écarlate profond. La nuque, le dos, le croupion et les couvertures caudales sont bleu violet profond. Les scapulaires, couvertures alaires intérieures et manteau sont noir verdâtre. Les petites et moyennes couvertures alaires forment un miroir jaune vert. Le reste des ailes, rémiges bâtardes, primaires et secondaires sont vert foncé avec des miroirs intérieurs quasiment noirs. Le dessus des grandes caudales est bleu noir et le dessous est gris noir. La mandibule supérieure est rouge orangé à la base pour devenir progressivement gris noir en allant vers la pointe.  L'inférieure est gris noir. L'iris de l'œil est orangé. Les pattes sont grises et les ongles sont gris noir.

 

Femelle: la tête, la nuque et les parties latérales du cou sont vert mat; c'est aussi le cas du dos, du croupion, des ailes et des couvertures caudales.

La gorge et le dessus de la poitrine sont plus vert olivâtre et on peut remarquer de petits lisérés rouge brunâtre sur les plumes de la partie supérieure de la poitrine. Le reste du bas du corps est rouge écarlate; la délimitation des couleurs de la poitrine est très nette et va d'un arrondi de l'épaule à l'autre. Les grandes couvertures caudales vues du dessus sont vert foncé et se terminent pratiquement en noir. On remarque un dépôt bleuâtre et le dessous de la queue est gris noir. La base de la mandibule supérieure du bec est brun rouge mat.

Le reste est identique à ce que l'on rencontre chez le mâle.

 

Sous-espèces

Alisterus chloropterus chloropterus (Ramsay, 1879)

La Perruche royale à ailes vertes.

Répartition : On trouve l'espèce nominale dans l'est de la Nouvelle-Guinée.

Caractéristiques: voir le paragraphe ‘Description’.

Attention: les mâles et les femelles ont tendance à présenter des variations d'un individu à l’autre. C'est ainsi que le bleu du haut du manteau peut être plus étendu chez un oiseau que chez un autre. On rencontre aussi des écarts dans la taille des miroirs alaires, leur couleur pouvant varier du vert clair au jaune vert.

 

Alisterus chloropterus moszkowskii (Reichenow, 1911)

La Perruche à ailes vertes de Moszkowski.

Répartition: Vit en Nouvelle-Guinée septentrionale.

Caractéristiques: 36 cm.

Mâle: identique à la forme nominale mais le bleu violet du haut du manteau est remplacé par du vert foncé.  Ce bleu violet peut encore être aperçu de manière marginale sur certaines femelles.  Le dos et le manteau ont une couleur verte qui va du vert foncé à une teinte  noir verdâtre.  De petites plumes vert foncé peuvent se voir de chaque côté de la poitrine.

Femelle: identique à la forme nominale.

 

Alisterus chloropterus callopterus (D'Albertis et Salvadori, 1879)

La Perruche à ailes vertes de Salvadori.

Répartition: Habite le centre de la Nouvelle-Guinée.

Caractéristiques: 36 cm.

Mâle: identique à la forme nominale mais le champ bleu violet de la nuque est réduit à une étroite bande en haut du manteau.  Le cou est écarlate.

Femelle: identique à la forme nominale.

 

Information générale

La Perruche royale à ailes vertes, toutes espèces confondues, est très rare en captivité. Les collections privées de par le monde qui peuvent s'enorgueillir d'en détenir, se comptent sur les doigts de la main. De plus, comme dit au début, ce ne sont pas des oiseaux faciles à entretenir ni à élever.

 

Dispositions légales

La Perruche royale à ailes vertes est considérée comme vulnérable par la Convention de Washington et apparaît à l'annexe II de la Cites.

 

Comportement

La Perruche royale à ailes vertes est naturellement une espèce placide, il n'y a que durant la période de reproduction qu'elle est comme beaucoup d'autres espèces, plus agressive. On peut noter une augmentation de l'intolérance entre partenaires de couple à cette période de l'année.

Elle est sensible aux infections par mycose, c'est souvent le cas des femelles.

Le cri d'appel est assez sonore; elle ronge peu et aime voler.

 

Logement et soins requis

L'espèce doit être détenue par couples. La volière extérieure doit être adossée à une pièce pouvant être chauffée. La volière extérieure doit être située dans un endroit mi ombragé et ses dimensions optimales sont les suivantes: 6 x 1,5 x 2 m (longueur x largeur x hauteur).  Installées dans des volumes plus restreints, les Perruches royales à ailes vertes deviennent vite grasses et apathiques. On ne peut faire voisiner des couples de Perruche royale à ailes vertes.

 

La température ambiante durant la période d'acclimatation doit être au minimum de 20° Celsius et l'humidité de l'air doit être assez élevée.  Une fois que les oiseaux se sont faits à notre climat, la température du local intérieur peut descendre jusqu'à 5° Celsius. Les Perruches royales à ailes vertes doivent être enfermées durant la nuit.

 

Il faut exercer un contrôle vigilant sur l'agressivité exprimée par les oiseaux, surtout tôt le matin et tard dans l'après-midi. Si nécessaire séparer les deux partenaires et les installer dans des volières voisines desquelles ils peuvent s'apercevoir.

 

La Perruche royale à ailes vertes n'a pas l'habitude de se baigner dans un plat, certains oiseaux font toutefois exception à cette règle. Toutes les Perruches royales à ailes vertes sont toutefois des adeptes inconditionnels de la douche, l'installation d'une rampe/douche est donc nécessaire.  Bien qu'il ne s'agisse pas d'oiseaux rongeurs, on fera bien de leur fournir de temps à autre des branches fraîches.

Un traitement contre les vers doit être appliqué tous les semestres.

 

Alimentation

Il faut donner beaucoup de fruits et de légumes durant l'acclimatation, surtout des baies. On donnera aussi des graines germées et d'autres à demi mûres comme du maïs et des graines vertes d'avoine et de blé en épis. Carottes, cynorrhodons, pommes, mouron des oiseaux, pissenlit, bourse à pasteur, etc. devront faire partie du menu. Enfin on donnera un mélange de graines pour grandes Perruches.

 

Les Perruches royales à ailes vertes déjà acclimatées reçoivent un mélange pour grandes Perruches. On donne ce mélange tel quel ou on en fait germer les graines. Ces oiseaux aiment manger des haricots cuits. On continue à donner des fruits et de la verdure, c'est évident et durant les premiers mois de l'année on veille à fournir des branches fraîches de saule ou d'arbres fruitiers (non pulvérisées avec des pesticides) avec leurs premiers bourgeons.

 

En dehors de la reproduction on donne deux fois par semaine une portion de pâtée aux œufs moulue. Comme toujours, il ne faut pas oublier de mettre du grit, du gravier d'aide à la digestion et de l'eau fraîche à disposition des pensionnaires.

 

Durant la reproduction, on donne aussi de la pâtée pour becs fins et on ajoute de la carotte râpée à la pâtée aux œufs et du pain trempé dans du lait. Une préparation poly vitaminée est aussi mélangée à la pâtée aux œufs.

 

Elevage

On n'élève guère la Perruche royale à ailes vertes. La grande pierre d'achoppement étant la composition du couple de reproducteurs. Les spécimens qui ont eu l'occasion dans leur jeune âge de se choisir eux-mêmes un partenaire auront le plus de chances de se reproduire.

 

La Perruche royale à ailes vertes n'est mature que tardivement, en fait à partir de l'âge de sept ans pour les mâles et six pour les femelles!  Constituer un couple au départ d'oiseaux en condition de reproduction n'est pas sans risque et peut se terminer tragiquement. Il est conseillé, nécessaire même, d'exercer un contrôle rapproché plusieurs fois par jour pour se rendre compte de l'évolution des choses.

 

La Perruche royale à ailes vertes fait son nid dans un nichoir naturel  La cavité a un diamètre de 25 cm et une profondeur allant de 1,2 m à 1,8 m!  Le trou d'envol mesure 9 cm de diamètre. Il faut accrocher le nichoir obliquement dans la volière. Il y a des amateurs qui enterrent la partie inférieure du nichoir dans le sol sur une profondeur de 15 cm.

 

Il se trouve des oiseaux, la pratique l'a démontré, qui se contentent de blocs  artificiels plus petits, certains de ces nids ne faisaient que 30 cm de haut et le fond rectangulaire mesurait 20 x 40 cm. Dans ce cas, il importait même peu où se trouvait le nid, en hauteur ou sur le sol! On ne peut donc que conseiller de proposer un large choix aux oiseaux, contrairement à l'adage, dans ce cas, abondance de biens ne nuisant pas!

 

Le fond du nichoir est garni de copeaux de bois moulus formant une couche de 6 cm environ. La ponte débute habituellement en mai et la femelle pond un œuf tous les deux jours, elle donne soit deux soit trois œufs. Elle couve seule durant une vingtaine de jours. Les jeunes restent au nid durant six à huit semaines. Ils dépendent encore de leurs parents durant trois à quatre semaines après l'envol.  Il peut y avoir deux tours annuels.

Bague: 7 mm.

 

Texte: H.W.J. van der Linden