LA PERRUCHE OMNICOLORE

 

 

La Perruche omnicolore est décidément l'une des plus belles perruches platycerques australiennes.  Cet oiseau a toujours été très populaire dans sa forme originelle, force est pourtant de devoir constater à l'heure actuelle qu'elle peine face à la concurrence de ses mutations de couleur bien plus onéreuses à l'achat.

 

Appellations

Scientifique: Platycercus eximius

Néerlandais: Prachtrosella

Anglais: Eastern Rosella

Allemand: Rosella

Italien: Rosella comune

 

Description

Taille: 30 centimètres.

Mâle: tête, cou et bavette: rouge écarlate.

Bavette: en forme de faucille, continue d'un arrondi d'une aile à l'autre sur la partie supérieure de la poitrine.

Joues: blanc pur.

Menton: juste sous le bec, petite tache blanc pur.

Poitrine et ventre: jaunes, les plumes y sont ourlées finement de noir à la hauteur de l'implantation des pattes devenant vert en allant vers la région anale et les cuisses.

Manteau et milieu de chaque aile: noir avec le bord des plumes nettement vert clair.

Epaules: portent chacune une tache noire allongée.

Petites couvertures alaires extérieures: bleu violet clair depuis l'arrondi de l'aile en allant vers l'intérieur.

Dos, croupion et plumes supérieures de la queue: vert clair.

Grandes rémiges: noires avec un miroir violet extérieur.

Dessus des quatre rectrices médianes: vert olivâtre pour devenir bleu foncé voilé de vert vers leur extrémité.  Dessous: noir.

Vue inférieure des autres rectrices étagées: bleu cobalt terne avec un liséré blanc à leur extrémité.

Sous alaires: rouge écarlate.

Yeux: sombre, iris brun foncé.

Bec: blanc grisâtre.

Pattes: grise avec les ongles gris foncé.

 

Femelle: elle est très souvent plus mate dans sa palette de couleurs, surtout sur la tête où on remarque des plumes brun rouge autour des yeux. Il se trouve aussi une zone écaillée au passage de l'arrière de la tête à la nuque. Les joues ont une couleur variable allant du blanc sale au blanc grisâtre, ces zones sont aussi généralement plus restreintes que chez le mâle, plus rondes aussi. Le bec est plus étroit à sa base et il apparaît donc moins robuste.

 

Les mâles sub-adultes se sexent avec certitude en regardant sous les ailes des oiseaux. Les femelles présentent une espèce de bande faite de petits points blancs sur les rémiges. Ces points disparaissent habituellement chez les mâles après leur première mue complète, exceptionnellement après la seconde année.

 

Sous-espèces

Platycercus eximius eximius (Shaw, 1792)

Platycercus eximius cecilae (Mathews, 1911)

Platycercus eximius diemenensis North, 1911

 

Platycercus eximius eximius - Perruche omnicolore (la forme nominale).

Répartition: Sud-est de l'Australie.

 

Platycercus eximius cecilae - Perruche à manteau d'or ou Omnicolore à manteau doré.

Répartition: Du Queensland méridional au nord-est de la Nouvelle Galles du Sud.

Caractéristiques: le dessin est identique à celui de la forme nominale mais les couleurs sont plus brillantes.  Le rouge est plus intense, la poitrine et l'abdomen sont jaune profond.  La partie centrale de la couverture alaire est lisérée de jaune doré au lieu de vert clair et le vert clair du croupion et des plumes supérieures de la queue est voilé de bleu.  La femelle est identique à celle de la forme nominale.

 

Platycercus eximius diemenensis - Omnicolore de Tasmanie.

Répartition: Tasmanie. 

Caractéristiques: ressemble à la forme nominale mais les taches des joues sont nettement plus développées et le rouge de l'oiseau est plus intense.  Femelle: voir forme nominale.

 

Information générale

La Perruche à manteau d'or est certainement la Perruche australienne dont la population est la plus forte en volières.  Elle est toute indiquée pour les amateurs qui débutent. Dommage que de nombreux croisements aient eu lieu entre Platycercus eximius eximius

et Platycercus eximius cecilae, les souches présentes en captivité sont très souvent suspectes d'être  abâtardies. Les hybrides sont intermédiaires, cela se remarque aux lisérés jaune vert des plumes de la couverture alaire.

 

Dispositions légales

L’espèce est considérée comme menacée et se retrouve de ce fait à l'annexe II de la CITES.

 

Comportement

Oiseau à la robustesse proverbiale, ne craignant pas notre climat hivernal, s'habituant rapidement à son maître et très mobile.

 

L'omnicolore est très intolérante vis-à-vis de toutes les autres espèces de platycerques. Former un couple s'avère difficile aussi car les oiseaux sont très exigeants sur ce plan. Il n'est pas rare de rencontrer des mâles se montrant agressifs à l'encontre des femelles qui les côtoient, surtout au début de la reproduction. Des heurts sont possibles, même si les relations entre partenaires furent harmonieuses lors des saisons précédentes et que des jeunes furent produits.

 

La voix de l'omnicolore est mélodieuse et peu bruyante ni dérangeante.  L'espèce aime se reproduire, elle ronge assez bien le bois, aime se baigner et courir sur le sol.

 

Logement et soins

Il faut placer les Perruches omnicolores en couple dans des volières séparées et non mitoyennes. Cela sous-entend: ne pas faire voisiner de platycerques. Ces volières peuvent être extérieures mais leurs dimensions ne peuvent être inférieures à: (longueur x largeur x hauteur) 4 x 1 x 2 mètres. Les oiseaux doivent pouvoir disposer d'un abri couvert contre le vent et la pluie, la surface au sol de cet abri sera d'au moins un mètre carré. On y suspendra le nichoir.

 

Certaines perruches omnicolores acceptent de partager leur espace vital avec un couple d'oiseaux indigènes ou un couple de canaris de posture mais il ne faut jamais perdre la chose de vue, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Cette espèce n'est pas indiquée pour la détention d'un spécimen solitaire en cage.

 

Il vaut prévoir des branches fraîches pour que les oiseaux puissent donner libre cours à leur besoin de ronger.  L'eau de bain doit être renouvelée tous les jours; si on le peut, installer une rampe douche.  Un contrôle régulier des fientes est nécessaire, s’il y a le moindre doute : traiter contre les vers.

 

Alimentation

On donne un bon mélange de graines de base composé de 48% de millet Plata, 6% de millet rouge, 6% d’alpiste, 8% de sarrasin, 4% de niger, 4% de chanvre, 4% de riz paddy, 4% d'avoine pelée, 6% de blé, 2% de graines de lin et 8% de tournesol.

 

On présente aussi de la pâtée aux œufs en petite quantité, toutes sortes de verdures (surtout des graines à demi mûres de graminées et de "mauvaises herbes"), des pommes, des gratte-culs et des carottes.  L'eau de boisson est elle aussi renouvelée quotidiennement; prévoir du gravier d'aide à la digestion et du grit.

 

Modifier les pourcentages ci-dessus durant l'élevage et la mue de la façon suivante: 30% millet Plata, 4% de millet rouge, 12% d’alpiste, 6% de sarrasin, 8% de niger, 4% de chanvre, 4% de riz paddy, 8% d'avoine pelée, 6% de blé, 2% de graines de lin et 16% de tournesol.  Ne plus limiter la pâtée aux œufs que l'on peut éventuellement humecter avec des graines germées ou des carottes râpées. Ensuite donner du pain gris rassis trempé dans le lait et des graines germées.

 

Elevage

L'élevage de la perruche omnicolore est très pratiqué. Certains oiseaux sont déjà prêts à se reproduire à l'âge d'un an mais les couples d'au moins deux ans ont le plus de chances d'élever des jeunes.

 

Certains mâles, je vous l'ai déjà dit, sont assez exigeants dans le choix de leur femelle. Autrement dit ce n'est pas parce qu'on a une paire d'oiseaux de sexes différents qu'on a automatiquement un couple qui sera harmonieux! Il arrive également que des mâles deviennent agressifs envers leur femelle durant la reproduction. Une bonne méthode est de placer la femelle en premier lieu dans la volière et ensuite le mâle, surtout pas l'inverse. Garder un œil, et le bon (!) sur le(s) mâle(s) au début de l'élevage et si nécessaire intervenir sans tarder!

 

On peut placer les nichoirs dès début mars. Ces oiseaux ont besoin d'un nichoir aux dimensions suivantes:

Portion de tronc d'arbre: diamètre de 25 cm environ

Nichoir artificiel: base 22 x 22 cm, hauteur 60 cm.

Le trou d'envol aura un diamètre de 6 à 8 cm.  Le fond du nid sera garni d'une couche épaisse de 5 cm de bois moulu.

 

La femelle pond un œuf tous les deux jours et une ponte normale complète compte entre quatre et six œufs, exceptionnellement on peut arriver à dix!  La femelle couve seule durant vingt jours et les jeunes restent au nid durant cinq semaines à peu près. Baguer les jeunes au moyen du modèle de 6 mm de diamètre.

 

Les jeunes sont très farouches et peureux les premiers jours qui suivent leur sortie du nid. Il est recommandé de matelasser l'avant de la volière et le plafond avec des bouquets de pin sylvestre ou de genêt pour amortir les chocs des oiseaux qui se lancent dessus. Les jeunes perruches omnicolores sont sevrées au bout de quinze jours après la sortie du nid. 

 

Il arrive fréquemment que la femelle entame une seconde nichée et si c'est le cas, le temps est venu d'enlever les jeunes du premier tour pour les loger à part.

 

Mutations

Ino: récessive liée au sexe

Pastel: récessive autosomique

Cinnamon: récessive, liée au sexe

Ailes blanches: dominante autosomique

Opaline: récessive liée au sexe

 

Texte: H.W.J. van der Linden